Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 04:32

Hinrichtung_Ludwig_des_XVI.png

Image: Exécution de Louis XVI, d’après une gravure allemande de 1793. 

    La Cour suprême de Japon a condamné  à mort le 20 février un certain Monsieur Otsuki, qui a tué une jeune mariée de 23 ans, Yayoi Motomura après l’avoir violée en absence de son mari en 1999 dans la préfecture de Yamaguchi.  Son bébé de 11mois, Yuka s’est trouvée tuée aussi à côté de sa mère.  Monsieur Otsuki avait 18 ans à l’époque.

     Au pays du Soleil levant, on garde toujours la peine de mort 死刑 : Shikei. C’est un sujet sérieux et controverse.  D’après le sondage, plus de 80 pour cent des Japonais sont favorables pour ce système de la peine de mort.  D’une part, on pense surtout au sentiment de membres de la famille de victimes, d’autre part, on estime que l’existence de cette peine pourrait empêcher d’autres crimes.  Réparer une faute grave par sa mort, c’est logique pour la majorité des Japonais, car ça convient aussi à notre morale traditionnelle.

     Bien sûr il existe des gens qui sont pour l’abolition de la peine capitale, y compris ancien garde des Sceaux, Madame Keiko Chiba qui résistait à donner l’ordre d’exécutions pendant son mandat.  Ils revendiquent surtout la dignité de l’homme et que le pouvoir d’Etat ne soit pas habilité d’exterminer la vie des citoyens.

     En tout cas, c’est très difficile d’obtenir la peine de mort chez nous.  La condition minimum requise, c’est qu’il faut tuer plusieurs personnes. C’est déjà quelque chose.  Ensuite, préférablement, il faut les tuer très brutalement, avec des raisons sans fondement.  Donc c’est assez difficile d’y arriver. Pourtant il y a en moyenne une dizaine de  peines de mort prononcées chaque année. 

     Or en France, vous avez abandonné la peine capitale en 1981 (la dernière exécution en 1977).  Et si on remonte dans l’histoire, c’était en 1792 que cette fameuse invention Guillotine s’est mise en œuvre.  A nos yeux, cette méthode semble assez cruelle si on imagine  la tête parlante toute seule après le coupage et du sang jaillissant en comparaison avec notre façon, la pendaison.  La pendaison fait moins de mal, dit-t-on.  Je n’en suis pas sûr.  Car jusque maintenant, je n’ai pas encore essayé ni l’un ni l’autre.  Pour le moment, la peine de cœur fait plus de mal que la peine de mort, me semble-t-il.   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by GuideTomo - dans objets
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : GuideTomo
  • GuideTomo
  • : Guide Tomo, guide japonais de Tokyo qui travaille avec des touristes francophones vous présente de jolies photos prises au cours de ses voyages ainsi que des vidéoclips.
  • Contact

Recherche

Liens