Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 05:22

karaoke12_3.jpg

     Le karaoke d’origine japonais est aujourd’hui mondialement connu. «Kara» veut dire le vide, et «Oke» signifie l'orchestre.  «Karaoke» est donc l'orchestre vide, c'est-à-dire il y manque la voix. Votre voix. Vous n’avez qu’à chanter.

     C’était en 1971 que  Daisuke Inoue, a mis sur le marché la première machine de karaoke. Ce musicien jouait à la guitare dans des clubs de Kobe pour des clients habitués d’amateur qui voulaient chanter. Au bout de quelque temps, il en avait assez d’être un juke-box vivant et cette idée lui est venue : le remplacer par une amplificateur et un magnétophone fourni avec des bandes pré-enregistrées par lui.  Au lieu de se présenter pour jouer, il a commencé à louer ses machines à des clubs.

     La grande  évolution du karaoke a eu lieu au Japon dans les années 90 grâce au développement de réseaux d’internet.  Le karaoke connecté nous a permis de chanter des milliers de chansons si on peut. Le système «Joysound» nous fournit maintenant  plus de 200 000 chansons alors que «DAM» en offre 135 000.  Il y a parfois des karaoke-boxs, établissements où on chante, qui sont équipés en même temps de ces deux grands systèmes.  Pour vous les européens, je vous conseille de visiter d’abord un des  karaoke-boxs de la chaîne «BIG ECHO», qui est gérée par Daiichi-Koshô.  Car cette entreprise administre le «DAM», qui développe plus de chansons occidentales que «Joysound».

     Le karaoke-box au Japon, ce n’est pas un endroit pareil que vous imaginez si vous n’êtes jamais venu au Japon. Un salon plutôt grand où se trouve une petite scène élevée au coin avec un micro, c’est une vieille image fixe de karaoke. Chez nous, c’est des années 80. C’est démodé, ringard ! Maintenant, un karaoke (on ne dit plus karaoke-box, en fait) se compose de plusieurs petites chambres sur des étages d’un bâtiment. Chaque chambre est indépendante et fermée avec une porte épaisse et peut accueillir de deux à une dizaine de personnes.

     C’est une évolution évidente pour nous des Japonais. Pourquoi ?  Parce que le karaoke est devenu une espace où l’on peut non seulement s’exprimer mais aussi  se communiquer, surtout entre nous, entre des amis qui se connaissent déjà. Le karaoke est un moyen de communication pour les Japonais. Les Français se communiquent en principe en bavardant.  Les Japonais n’en sont pas tellement doués, et ils se communiquent en chantant. Car à travers des chansons, l’on pourrait surmonter des fossés entre les générations.

     Si l’accent est mis plus sur la communication que sur l’expression artistique, ce n’est pas obligatoire  de très très bien chanter.  Beaucoup de Français n’osent pas chanter au début en craignent  qu’ils chantent faux. Cela tombe vrai la plupart des cas, pardon, pourtant ils ont d’excellents chanteurs comme Edith Piaf, Yves Montand…Vous ne devrez pas être intimidé, mais comment surmonter ce handicap ? Il n’y a que deux solutions.

1) boire un ou deux verres de pressions juste avant de chanter

2) s’entraîner à l’avance

     Dans le cas de 1, vous risqueriez de chanter encore plus faux, mais vous ne vous en rendrez pas compte .

(à suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by GuideTomo - dans rencontres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : GuideTomo
  • GuideTomo
  • : Guide Tomo, guide japonais de Tokyo qui travaille avec des touristes francophones vous présente de jolies photos prises au cours de ses voyages ainsi que des vidéoclips.
  • Contact

Recherche

Liens