Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 14:26

tokyoskytreepluie.jpg

     Nous sommes en pleine période de la pluie au Japon.  La saison de la pluie, tsuyu en Japonais, commence au milieu de juin et se termine à mi-juillet.  Il pleut assez fort presque tous les jours pendant un mois.

     Il pleut beaucoup au Japon.  La quantité moyenne de la pluie annuelle est de  1 730 millimètres, tandis qu’en France, la pluie annuelle n’est que 750 mm.  C’est donc un pays asiatique.  Il fait plus humide que le climat continental.

     Si le pot de chambre de la France est la Normandie (excusez-moi pour les Normands) , celui du Japon est une ville de la préfecture de Mie, qui s’appelle Owase.  Il pleut là-bas 3 920 mm par an. Cette ville détient aussi le record de la pluie par jour : 800 mm.  Plus au sud, à l’île de Yakushima, patrimoine mondial de la nature, le niveau de la précipitation annuelle s’élève jusqu’à 4 500 mm.  A Yakushima, il y a des daims sauvages, des singes sauvages, et assez peu de vaches, mais il pleut comme vache qui pisse.

     A propos, l’usage pratique du pot de chambre s’arrête pratiquement au foyer dans la vie quotidienne japonaise, on s’en sert seulement aux hôpitaux.

     La pluie est certes ennuyeuse, surtout si l’on doit sortir pour aller à son bureau, mais très peu de Japonais sèchent leur travail.  Par contre, ils sèchent  leurs parapluies et imperméables.  L’imperméable, c’est le mot que j’ai appris à l’école de la langue, mais les Français ne le prononcent plus.  Ils l’appellent «imper», «caoutchouc», «K-way», et bientôt «Quechua». Le français est en train de se transformer.  Comme ça change assez rapidement, je vous conseille d’acheter en arrivant au Japon en saison de la pluie un parapluie plutôt que d’un imperméable.  Cela ne coûte que 400 ou 500 yen, un parapluie simple et transparent.  Ou bien, on peut éventuellement emprunter gratuitement à l’hôtel et à la sortie d’aéroports (photo ci-dessus).

     C’est une invention japonaise, ce genre de parapluie, et il n’est pas tellement solide.  C’est bien normal en tenant compte de ce prix bas.  Il se brisera au bout de quelques jours.  Mais ce sera suffisant pour votre voyage, et rentable.

(photos ci-dessus: Si vous visitez la Tokyo Sky Tree sous la pluie, vous n’aurez aucune visibilité en haut.)

parapluie.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by GuideTomo - dans paysages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : GuideTomo
  • GuideTomo
  • : Guide Tomo, guide japonais de Tokyo qui travaille avec des touristes francophones vous présente de jolies photos prises au cours de ses voyages ainsi que des vidéoclips.
  • Contact

Recherche

Liens