Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 05:56

koinobori.jpg

     Chez nous, la période de fin-avril et début-mai s’appelle « la semaine d’or ».  Le 29 avril est la journée de l’ère Shôwa car c’est l’anniversaire de l’Empereur Hirohito de cette ère et c’est le jour férié. Le 3 mai est la fête de la Constitution du Japon et c’est le jour férié.  Le 4 mai est la fête de la verdure et devenue le jour férié pour faire un pont avec le 5 mai, qui est la fête des enfants. Beaucoup de Japonais partent en vacances en se profitant de ces congés.  Pour les guides, si l’on a un voyage à guider, ce serait des moments difficiles, car partout il y a des embouteillages.

     La fête des enfants était autrefois la fête des garçons, Tango-no-Sekku.  L’on fêtait des garçons grandir et souhaitait qu’ils deviendront de beaux et robustes jeunes hommes.  Pour les filles, par contre, elles ont la fête des filles, Momo-no-Sekku, le 3 mars. Les poupées traditionnelles sont exposées à cette occasion.  Mais ce n’était pas le jour férié.  Nous étions très machos, bien entendu.  Avec l’arrivée de l’âge de l’égalité des deux sexes, nous sommes obligés de changer l’appellation de la fête du 5 mai de garçons à enfant.  Mais l’essentiel ne change pas. En tous cas, le sexe féminin a deux fêtes maintenant : la fête des enfants et la fête des filles. Cela me semble un peu injuste.

     Donc, à « la fête des Garçons », qui est aussi la fête des iris : Shôbu-no-Sekku, nous décorons le casque de samurais, éventuellement la poupée de samurai en armure, Gogatu-Ningyô et  dressons le mât pour que les carpes volent en air, Koi-Nobori.  Pourquoi des carpes volantes ?  Parce que selon une légende chinoise, les carpes montent contre des cascades d’un fleuve pour se transformer en dragons (Koi-no-takinobori), ce qui signifie que la carpe symbolise la force et l’énergie à l’égard des contre-courants dans la vie et l’ascension dans la hiérarchie sociale.  Cela peut s’appliquer aux femmes à nos jours, bien sûr, je devrais l’admettre.

     A part la décoration, nous mangions la pâte du riz comme Chimaki et Kashiwa-Mochi.  Nous prenons le bain aux iris, Shôbu-yu.  Nous buvons un peu de saké comme toujours, peut-être saké à la saveur d’iris.  La fête des enfants avec la carpe volante, c’est carpe diem, ma devise.

dragon.jpeg

Partager cet article

Repost 0
Published by GuideTomo - dans objets
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : GuideTomo
  • GuideTomo
  • : Guide Tomo, guide japonais de Tokyo qui travaille avec des touristes francophones vous présente de jolies photos prises au cours de ses voyages ainsi que des vidéoclips.
  • Contact

Recherche

Liens