Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 02:50

bouton.jpg

 

Les touristes me demandent de temps à autre où sont les toilettes. Je ne le sais pas la plupart des cas, mais je réponds toujours «Au fond à gauche, s’il vous plaît ».  Au Japon, les toilettes se trouvent partout au fond à gauche. C’est ma grande découverte. Je vais recevoir un jour le Prix Nobel des toilettes.

Les toilettes japonaises sont très avancées technologiquement. Des lunettes des cabinets sont chauffées à l’avance. La température est à 36 degrés. Par la suite, de l’eau nettoie automatiquement vos derrières. La température de l’eau est fixée à 38 degrés et son angle est à 43 degrés. Vous trouverez parfois du vent tiède qui souffle pour sécher. La température de l’air, à 50 degrés.  Après avoir quitté des cabinets, vous ne vous rendrez pas compte que ça se ferme tout seul.  Quelle intelligence ! 

Il existe aussi un système désodorisant à l’aide d’ozone.  «Si ça ne pue pas, on ne pourrait pas savoir s’il y a quelqu’un ou pas, » vous pouvez répliquer. Dans ce cas-là, il existe un supplément des effets sonores qui imite la chasse d’eau.

On l’appelle «Washlet». C’est le nom de la marque déposée de produit de la compagnie TOTO (Tôyô-Tôki, auparavant).  Une autre entreprise rivale INAX  l’appelle comme «Shower-Toilet».

La production de Washlet remonte à 1980.  Déjà, dans les années 60, on importait ce genre de toilettes soit des Etats-Unis soit de la Suisse surtout pour le but médical.  C’était cher. Un grand saut en avant au Japon est marqué en 1982 par cette publicité : «Vos derrières aussi veulent se laver. おしりだって洗ってほしい». Maintenant, 70,9 pour cent des foyers sont équipés de ce genre de toilettes.

Le progrès plus méconnu de ces toilettes japonaises est la diminution de la quantité d’eau qui coule. A l’arrivée de la chasse d’eau au début des années 70, on consommait 20 litres d’eau en une fois.  En passant à 13 litres en 1976, et à 8 litres en 5, 5 litres, la quantité est arrivée maintenant à 4, 8 litres grâce à l’invention de la technique «double tourbillon». C’est écologique d’économiser de l’eau.  Je pense que l’attachement des Japonais pour l’hygiène a beaucoup contribué à l’amélioration de ce petit coin. 

Mais les Français avaient aussi cet attachement avec un très bon système : le bidet. Quand j'étais en France dans les années 70, à côté de la cuvette, il y avait souvent une autre, un peu plus petite, plus rectangulaire. Pendant longtemps, je ne savais pas ce que c'était.  J'y mettais souvent des fruits pour rafraîchir.

Partager cet article

Repost 0
Published by GuideTomo - dans objets
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : GuideTomo
  • GuideTomo
  • : Guide Tomo, guide japonais de Tokyo qui travaille avec des touristes francophones vous présente de jolies photos prises au cours de ses voyages ainsi que des vidéoclips.
  • Contact

Recherche

Liens